AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 Commentaires TRAIL des 3 COLLINES 2006 mardi 19 septembre 2006 
 Course à pied :  et résultats complets...
 Une pluie diluvienne est venue perturber le Trail des 3 Collines 2006

- Résultats du TRAIL 3 Collines en individuel ...

- Résultats TRAIL 3 Collines en relais

150 braves sont venus affronter les éléments déchaînés sur le Trail des 3 Collines une nouvelle fois cette année. En effet, alors que le temps se maintenait à la grisaille, mais sans pluie, le vendredi, la pluie et le vent sont venus détremper et rendre très glissants les chemins et sentiers dont est constitué quasi-essentiellement la course. 94 individuels, 27 équipes en relais plus 3 ou 4 courageux randonneurs se sont donc élancés de la place du village de Ségura pour parcourir les 16 km et 950 m de dénivelé du Trail, en passant par le village de Gudas où était installé le passage de relais.
Tout avait été préparé par les organisateurs pour accueillir dans les meilleures conditions possibles les participants au Trail, mais les pluies dantesques du jour ont sensiblement modifié la donne et provoqué inexorablement quelques changements de dernière minute, pour satisfaire au mieux les vaillants compétiteurs venus en découdre à Ségura.
Ainsi, la question d'annuler purement et simplement la course a trotté plus d'une fois dans la tête des organisateurs, qui, devant l'enthousiasme et l'envie des nombreux présents aux inscriptions, ont tout de même décidé de lancer le départ comme prévu à 16 heures précises.

Dès les premier kilomètres, un trio de tête mené par José ESCUR, suivi par Patrick DELIKAT et Florent FERRAND, s'est rapidement détaché de leurs poursuivants pour se disputer, jusqu'à la fin, la victoire.
C'est donc dans cet ordre là que sont passés les trois premiers concurrents au relais de Gudas, avec 4 minutes d'avance sur Thomas MADELEINE lancé dans la poursuite, lui même devançant d'une minute environ un groupe de 4 poursuivants constitué de Nicolas DEMAY, Grégoire VARONA, Jérôme BADET et Jean Claude SOULERE ( notre ours départemental…). Ce dernier était pourtant parti prudemment, puisque passé en 12° position au 1° ravitaillement ( km 5 ). Connaissant ses grandes qualités de descendeur, nul doute qu'il a dû s'en donner à cœur joie dans la descente vertigineuse vers Gudas, rendue particulièrement dangereuse par la pluie diluvienne incessante.

C'est d'ailleurs à cet endroit qu'a eu lieu le seul mais néanmoins assez grave accident de la soirée, puisque notre amie et organisatrice Brigitte PERRAULT, arrivant au terme de son relais, et déjà passablement entamée, a manqué un appui sur le terrain hyper glissant de la descente sur Gudas et s'est fracturé la malléole interne avec arrachement des ligaments. Elle a dû alors patienter sur place un long moment, heureusement réconfortée par les bénévoles de l'organisation ( et non des moindres, en la personne de Robert et André…), avant que les secours puissent enfin intervenir, du fait de l'inaccessibilité du lieu de sa chute, à cause du temps et du terrain trop glissant (ni hélicoptère, ni 4x4,…).
Enfin la malencontreuse péripétie s'étant tout de même plutôt bien terminée, nous souhaitons tous à Brigitte un prompt rétablissement, et celle ci aura eu au moins le mérite de faire sérieusement réfléchir les organisateurs sur les conditions d'accès des secours par mauvais temps pour la prochaine édition. Il est d'ailleurs fort probable, sinon certain, que le départ de la prochaine course ne sera pas donné, avec un temps aussi déplorable que celui de cette année, sans la totale garantie des conditions d'accès des secours en tout point de la course.

La parenthèse étant refermée, au niveau des relais à Gudas, Eric TOMEO, des pompiers de Varilhes, passe en 1° position devant Christophe BAUTISTA ( AUBERT DUVAL ) et Marc DELMAS, lui même pompiers de Varilhes. Emile NTAMACK, venu sympathiquement participer au relais avec son épouse, finit à la septième place, à 12' du premier relayeur. Il a d'ailleurs confié aux organisateurs que ça lui avait beaucoup plu (du verbe plaire et non pleuvoir… ), malgré les conditions climatiques déplorables, et qu'il reviendrait probablement l'année prochaine, si son planning plutôt chargé le lui permet.
Au même stade de la compétition ( Relais de Gudas ), chez les filles, en individuel, Martine LATGER de Blagnac a déjà fait le trou sur sa principale rivale, Christine BOST ( C.G.A. ) à 2', et sur les poursuivantes du moment, Véronique FAURE et Magali ROCACHER à 7'. Agnès CHAUSSON et Sylvie MAURY se tiennent alors en embuscade tranquillement un peu plus loin.

Mais c'est là que les choses sérieuses commencent, avec les montées successives de Maffé et du Mont Pastouret ( point culminant de la course à 723 m ), et les descentes vertigineuses qui les accompagnent, le tout sur un terrain merdeux à souhait et innacrochable.
Ainsi, chez les messieurs, José ESCUR n'arrivera pas à contenir le retour de ses poursuivants directs, pour finir à la troisième place, 15" derrière Patrick DELIKAT, et 1' 11" derrière Florent FERRAND, qui remporte ici enfin sa première victoire, après avoir fini 4° en 2002, 5° en 2004 et second l'an dernier.
Derrière, Thomas MADELEINE aura réalisé un parcours idéal pour accrocher la 4° place à son palmarès, 8' 40" derrière le premier tout de même, mais avec une confortable avance de près de 3' sur Jean Claude SOULERE, qui nous a fait encore une descente de tambour sur Ségura, lui permettant de finir 15 petites secondes devant la relève, constituée des jeunes affamés, Grégoire VARONA et Jérôme BADET ( 3° à Saverdun ).
Ce qui nous fait quand même deux V2 dans les cinq premiers, c'est pas mal !…
Chez les filles, pas de surprise, Martine LATGER s'adjuge la première place en moins de deux heures sur ce difficile parcours, 4' 30" devant Christine BOST, qui termine ainsi son 5° Trail des trois collines ( 1° en 2002, 4° en 2003, 4° en 2004 et déjà 2° l'an dernier, Félicitations !…) et loin devant Magali ROCACHER, qui a pourtant réalisé une excellente deuxième moitié de parcours.
Viennent ensuite Agnès CHAUSSON, Sylvie MAURY, Véronique FAURE, Katia DELPY, Marie Luce PRADIER, Christelle PRADAYROL et Pascale ARSEGUEL.
Chez les relayeurs, pas de surprise non plus puisque le couple TOMEO-LAGARDE arrive main dans la main un bon petit quart d'heure après le premier individuel ( ils n'ont pas forcé leur talent…), Devant l'équipe des Talcs de Luzenac CORNEL-MONFORT, et la deuxième équipe des pompiers de Varilhes DELMAS-RODRIGES. La première équipe mixte, BONADEI-SIEURAC de Courir Sympa Saverdun, arrive juste derrière, après une superbe remontée de la 8° à la 4° place. Le couple NTAMACK, 2° équipe mixte, arrive 8° devant le couple CABROL, 10°.
Le premier relais féminin est composé de Séverine ZANGHIERI et Carole MARTINEZ du Spiridon du Couserans ( organisateurs du Trail de Ouerdes ), juste devant Marie Angèle GIRABET et Annie SMET du Conseil Général de l'Ariège et Brigitte MAUREL et Gillette MARTIN d'EAUNES EST LA ( et on est là ! pour ceux qui n'auraient pas compris, Pfffffft ! ).

Ce sont ainsi 86 coureurs individuels, 24 relais et 3 ou 4 randonneurs qui ont donc rallié l'arrivée sans encombre ( réaménagée directement dans la salle des Fêtes pour arriver au sec ), mais après de gros efforts à braver les frimas de cet échantillon d'automne précoce et la boue amoureuse ( elle colle aux baskets ! ) de nos si belles collines, par temps clair.

La suite n'a été que bonheur, au chaud dans la salle des fêtes, après une bonne douche bien chaude ( prêtées généreusement par le village de St FELIX, au stade de Foot ), remise des prix, apéritif et repas très convivial pour une fin de soirée sèche et bien méritée.
Les organisateurs de la course tiennent donc à remercier une nouvelle fois tous les participants à cette manifestation, qui ont bravé ainsi les pluies diluviennes et la boue des chemins pour appliquer plus que jamais le slogan de la course " Le courage des uns pour la souffrance des autres", et apporter ainsi encore un peu plus de réconfort aux malades du cancer qui transitent par le C.H.I.V.A.

MERCI A TOUS ET A L'ANNEE PROCHAINE…

- voir photos souvenirs...
 Mise à jour effectuée le 27/09/2006 Rédigé par Bob BARREAU 

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com