AriegeNews TV
Venez discuter avec nous Devenir correspondant Les sites sportifs ari�geois Passez vos annonces gratuitement -
SPORT 09
Accueil
Principe
L'équipe
Prestataires
Les clubs
Les Champions
Newsletter
* Les news
Votre Sport
Aikibudo
Aikido
Alpinisme
Athlétisme
Badminton
Basket Ball
Biathlon
Billard
Boxe Anglaise
Boxe Thai
Canoe Kayak
Canyoning
Capoeira
Course à pied
Cyclisme
Cyclotourisme
Danse
Equitation
Escalade- Montag
Escrime
Ferias
Football
Football Americain
G.R.S
Golf
Gymnastique
Gymnastique Volontaire
Handball
Handisport
Jeu de boules
Judo-Kendo-Chanbara
Karaté
Karting
Katori Shunto Ryu
Kung-Fu / Shaolin
Marche... athlétiq.
Modélisme
Moto Cross-Quad
Multi activités
Natation
Paintball
Parachutisme
Parcours Aventure
Pêche sportive
Pelote Basque
Pentajeune
Petanque et Jeu Provencal
Raid aventure
Rando. Pédestre
Raquette à neige
Roller Hockey
Rugby à XIII
Rugby à XV
Sambo
Savate Boxe Française
Ski fond- ski alpin- ski alpinis
Spéléo-Canyons
Sport BOULES - lyonnaise
Sports Pompiers
Taekwondo
Tai Chi Chuan
Tennis
Tennis de Table
Tir à l'Arc
Tir toutes discipl.
Traîneau à chiens
Triathlon
Twirling-Baton
ULM
Vol libre
Volley Ball
VTT
Prévisions de la semaine

 L e TRAIL des CITADELLES ...c'est fini.. jeudi 05 août 2004 
 Course à pied :  et cela est bien dommage pour l'Ariege...
 extrait d'un courier envoyé par Robert VICENTE à un ami ...
avce l'autorisation de publication.

...Je ne désire faire aucun retour en arrière, mais seulement te dire que ces 15 ans d’organisateur, ce furent 15 ans de précieux moments d’échanges et de partage, ou se mêlent des tranches de vie de gens ordinaires, des exploits personnels, des records avec comme point commun le bonheur d’avoir été là. Avec aussi, le bonheur de tous ces sportifs, qui se lit sur les visages, qu’ils se soient donnés à fond ou qu’ils aient pris leur temps.

Tu le sais, le Graal de la notoriété n’a jamais été notre quête première. Au niveau manifestation, l’accès au statut de classique incontournable non plus.

Et pourtant, force est de constater, qu’en seulement 4 éditions, le trail des Citadelles, à pris place dans la cour des grandes épreuves trail en France. Mais, cette réussite reste, et, est avant tout celle d’une équipe organisatrice de 150 bénévoles, désireux de proposer une découverte de la belle terre d’Ariège.

Mais personne, n’est inoxydable, c’est pourquoi, Cher Patrick, je t’annonce que suite à notre dernière réunion de Bureau, unanimement nous abandonnons définitivement l’organisation des Citadelles et A.P.T. C’est maintenant officiel, même si notre assemblée générale se tiendra en septembre.

Sortir du grand bain de l’organisation ne sera pas simple, mais de nouveaux projets… de nouvelles destinations, nous attendent.

Même, si je garde toute fois un grand respect pour ces organisateurs au long cours, confirmer sur le long terme était pour nous une gageure.

Je dirais également que cette envie d’arrêter, lorsque l’on connaît la difficulté à organiser de telles épreuves, outre aussi la lassitude et la fatigue, vient souvent à un moment ou l’organisateur n’a plus rien à se prouver, qu’il a fait le plein de « narcissisme », son image suffisamment forte pour qu’il puisse passer à autre chose.
J’éprouve ce sentiment avec aucune manifestation de triomphalisme excessif, juste de la satisfaction après des années d’organisations et d’astreintes, comme une sorte de maturité qui se dessine.

Mais au-delà de l’organisation, de la performance, du succès, de la difficulté, il y a toujours un retour à l’essentiel, l’environnement naturel, la qualité des contacts, et les images intimes que tout cela nourrit.

Cela fait longtemps aussi que je tente de donner une autre définition au mot bénévole : ce serait un mélange d’authenticité, d’imprévu, d’original et de surprenant. Mais chacun le voit à sa manière et à différent niveaux.

Le voyage des Citadelles fini déjà, mais le cœur ne s’arrête pas.
Car mon secret, si secret il y a, c’est de ne pas se mortifier, ne pas se mettre des barrières inutiles, et aspirer encore une fois à l’essentiel : prendre du plaisir sans rien forcer.
Aujourd’hui, si je retrouve la solitude du coureur de fond, je gagne aussi cette sensation de totale liberté, sans pour cela que la porte se referme.

Pour achever, je laisserai la parole à Jules Renard : « Rêve de grandes choses, cela te permettra d’en obtenir au moins de toutes petites ».

Je te souhaite de bons rêves et certainement à bientôt dans des prochains rêves.

Amitiés

Robert-Félix VICENTE
 Mise à jour effectuée le 04/08/2004   

 
Contact | Forum | Liens | Les news | Newsletter

copyright 2002 SPORT09.com